La cohabitation

Marie Cinq-Mars a souvent répété que la cohabitation n’était pas évidente à Outremont. Nous n’aurions jamais cru que c’était difficile à ce point. Moins de 27 semaines après l’élection, la chef de l’Équipe Conservons Outremont n’aura même pas su conserver les deux conseillères qui se sont fait élire sous sa bannière.

équipe Conservons Outremont

La partisanerie de la mairesse Cinq-Mars aura eu raison de l’équipe Conservons Outremont.

Non contente d’avoir fait l’unanimité contre elle, la mairesse vient d’en rajouter en faisant littéralement le vide autour d’elle. La première dame a décidé d’évincer ses «anciennes» colistières des bureaux qu’elles occupaient près du sien. Les nouvelles conseillères indépendantes Lucie Cardyn et Jacqueline Gremaud se retrouvent donc dans des bureaux improvisés et sens dessus dessous.

Untitled-9

La conseillère indépendante Jacqueline Gremaud montrant ses nouvelles conditions de travail à l’hôtel de ville au journaliste Yves Poirier

Dans le reportage de TVA diffusé hier, Marie Cinq-Mars dit le fond de sa pensée. «Un maire au pouvoir ne partage pas ses espaces avec l’opposition». Un maire au pouvoir? Quel pouvoir? Quand on est seule de sa gang entourée de quatre élues de «l’opposition», j’aimerais bien qu’on lui rappelle qui commande. La mairesse aurait-elle oublié que c’est le conseil et non le maire qui gouverne? En faisant cavalier seul à l’hôtel de ville, j’ai bien peur que Marie Cinq-Mars va trouver le temps long… même dans son nouvel espace de 1500 pieds carrés!