Aux urnes, anciens élèves!

Le dimanche 2 novembre prochain, que vous soyez parent ou non, locataire ou propriétaire, vous serez appelé à élire une personne qui vous représentera au conseil des commissaires de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeois.

Je ne suis pas certain que nous ayons conscience que notre commission scolaire est l’une des plus importantes au Québec. Elle regroupe plus de 50 000 élèves répartis dans 87 établissements et quelque 8 500 employés, dont 5 000 enseignants! Ce n’est pas rien.

Hélas! Les électeurs ne se bousculent pas au portillon. Le taux de participation est passé de 15,4 % en 1998, pour plonger à 7,9 %, en 2007. Pourtant, contrairement aux élections provinciales ou fédérales, on ne peut pas dire que le milieu scolaire nous embête souvent. Ce type d’élection n’arrive qu’une fois tous les sept ans.

En attendant que le gouvernement provincial se décide à les tenir en même temps que les élections municipales (ou ne les abolisse!), sachez qu’à Outremont, vous aurez le choix entre trois candidats, soit Mme Jasmine Gercke, M. Luc Landreville et M. Fabian Rodríguez.

Vous ne les connaissez pas? Imaginez-vous que j’aurais moi-même été incapable de les nommer si on me l’avait demandé. Comment faire son choix, alors?

Hum! On peut toujours aller sur le site de la commission scolaire pour voir ce que l’on dit d’eux. Manque de chance, ce soir, lorsque j’ai essayé de m’y rendre, le site semblait en panne. J’ai tenté ma chance en pitonnant leurs noms respectifs sur Google. J’y ai trouvé de l’information sur Mme Gercke et M. Rodríguez, mais seul ce dernier faisait référence à l’élection de la semaine prochaine.

Je me suis donc rabattu sur l’article de Marie-Pier Gagné, dans L’Express d’Outremont pour voir ce que chacun propose.

Le candidat Landreville souhaite «préconiser l’adoption de politiques contribuant à élections scolaires Landrevillela mise en place d’un environnement scolaire propice au développement intellectuel des jeunes, ainsi qu’à leur intégration sociale et culturelle.» En effet, qui ne voudrait pas d’un environnement propice au développement intellectuel des jeunes?

La candidate Gercke affirme «être pour la santé, le élections scolaires Gerckebien-être et l’éducation à la saine nutrition à l’école». Je suis aussi d’accord pour combattre la maladie, le mal-être et la malbouffe.

Il reste le candidat Rodríguez.

élections scolaires RodriguezPlutôt que les grands principes, il nous raconte qu’il est père de quatre enfants, qu’il participe activement à la vie de quartier, qu’il a été bénévole dans une école primaire, à la bibliothèque et en informatique, qu’il participe souvent aux sorties éducatives en tant qu’accompagnateur et qu’il a été président de l’organisation participation-parents, en plus d’être membre du conseil d’établissement.

Je ne sais pas pour vous, mais, moi, mon choix est fait.

En passant, le vote se tient au Centre d’éducation des adultes, 500, boulevard Dollard, à Outremont.